LES CHANTIERS D'ETE DE L'AGROECOLOGIE - HISTOIRE D'ARAIGNEE

Actus araignee

Un matin de juillet dans nos Sauvignon blanc ...

Cette araignée est vorace, pour ne pas dire goulue ! Si certaines de ses consœurs se contentent de mouches ou de moustiques maigrichons, celle-ci vise plus haut, et surtout plus gros. En effet son régime alimentaire est essentiellement constitué de gros criquets, de sauterelles, ou même d'abeilles, de guèpes ou... de frelons ! Quelle traîtrise... L'histoire est un grand classique : la proie, d'un mouvement malheureux, se jette dans la toile et s'y retrouve engluée, ne cesse de gigoter, et prévient par la même occasion l'argiope de sa présence dans la toile. Heureusement qu'elle bouge, d'ailleurs, car cette araignée est complètement bigleuse, et même presque aveugle, et elle ne la verrait même pas si sa proie restait immobile. C'est d'ailleurs de cette façon que le mâle procède, à pas feutrés, pour l'approcher, mais nous verrons ça plus loin. La suite de l'histoire est plus connue : une fois sa proie repérée, l'argiope lui fonce dessus, l'assomme d'une piqûre de ses puissants crochets à venins, l'emmaillote dans un cocon de soie, et direction le garde-manger !

source : http://www.antiopa.info/112-araignee-arachnide-insecte-toile-predateur-fil-epeire.htm