TEMPLE

A Château Bas, l'histoire pourrait se résumer à celle du Temple romain, érigé au 1er siècle avant J.C., et à celle de la Chapelle St Césaire consacrée en l'an 1054 et accolée au Temple.

Le Temple de Château Bas est daté de la décennie 30 à 20 avant notre ère. Il faisait partie d'une agglomération antique composée d'habitations, de thermes et de bâtiments agricoles. Il se place au centre d'un péribole semi-circulaire, face à une source qui fut sans doute l'élément fondateur de ce monument. Ces restes permettent de se représenter assez fidèlement son état d'origine.

Temple corinthien tétrastyle, il devait donc comporter deux rangées de colonnes, quatre en façade et deux en arrière dont celle encore visible aujourd'hui. Derrière se trouvait la cella ou salle cultuelle, encadrée de pilastres aux quatre coins. Devant, entre deux avancées du podium, un escalier dont certaines marches étaient encore conservées au 16ème siècle permettait d'accéder au temple. Ce temple appartient à la première génération de temples corinthiens qui ont précédé en particulier la Maison Carrée de Nîmes. La petite colonnette que l'on peut voir au dessus de la chapelle fait sans doute partie d'une ouverture opérée dans le mur à l'époque mérovingienne ou carolingienne lors d'une probable réutilisation du bâtiment comme église.

Classé Monument Historique, le temple était probablement dédié à une divinité culte de l'eau car une source se trouve à proximité. Il est également appelé Temple romain Château-Bas ou temple de la Maison-Basse. Il fait partie de la première liste de monuments historiques français, la liste des monuments historiques de 1840, qui comptait 1 034 monuments.

Ce cadre pittoresque fait de ce lieu, l'un des paysages les plus romantiques de la région. Sur les trois temples antiques en état qui subsistent en France, c'est le seul à la campagne.